Extrait de "VO2 Run in live"

 

 

... Philippe DUPONT,

Quel est votre regard sur l'athlétisme de demain en tant qu'éducateur ?

 

"Ce qui m'interpelle aujourd'hui, c'est que nous ne voyons plus nos jeunes courir sur les stades.

Nous sommes dans une logique où l'athlétisme se doit d'être polyvalent et pédagogique et nous retardons au maximum la spécialisation.

En fait, nous enseignons plus l'éducation athlétique dans les clubs que dans les collèges. Ce n'est pas le rôle d'un entraîneur. Nous perdons notre temps et sur le long terme, je me demande ce que sera le demi-fond français.

Je prends l'exemple de mon fils. Il fait de l'athlétisme depuis deux ans et sur cette période, s'il a fait six footings de plus de 20 minutes c'est bien... Je trouve que c'est dommage pour les jeunes qui ont faim de demi-fond et qui ne peuvent pas s'investir parce que l'athlétisme doit être pluridisciplinaire. C'est peut-être pour cela que les jeunes qui ont la fibre demi-fond, et que l'on encourage pas dans cette voie, abandonnent. De nos jours, en minimes, on court plus dans les sports collectifs comme le basket et le football, même si ce n'est pas structuré, que dans les clubs d'athlétisme où l'on se contente de gigotage, de bricolage et de gri-gri.

Vous savez, avant de faire de l'athlétisme, j'ai été basketteur, Philippe COLLARD* et Kévin HAUTCOEUR** étaient footballeurs. Ces trois générations d'athlètes ont commencé l'athlétisme en cadets. Regardez les performances. Vous me direz que ces parcours sportifs sont plus favorables pour la pratique du demi-fond court. Et je vous répondrai que c'est certainement une piste à explorer ..."

Philippe DUPONT (professeur d'EPS de formation, ancien entraîneur national FFA de 1997 à 2002. Record personnel sur 800 m: 1'45''55 en 1983)

* Philippe COLLARD a réalisé 1'43"95 en 1987 et est actuellement entraîneur fédéral

** Kévin HAUTCOEUR, 21 ans, est le plus sur espoir actuel de la discipline (1'47"13).

 

Commentaire du coach de l'Elan: "Tout est dit ! c'est une synthèse parfaite de ce que nous prêchons depuis plus de 30 ans à l'Elan".